Lâcher de ballons

Lâcher de ballons : mon petit coup de gueule du lundi

Ouvrir facebook pour tisser le lien du réseau social avec ses amis de bon matin est devenu une routine qui fait du bien en favorisant l’échange avec les gens qu’on apprécie ou qu’on aime. Mais le revers de la médaille est cette pollution du fil d’actualité qui bien souvent nous jète au visage des informations dont on se serait bien abstenu comme le lâcher de ballons.

Les ailes d’Anges deuil périnatal

Photo: Kathy Townsend Turtle un trouble April 2014

Au début, une belle pensée. Car oui, la perte d’un enfant, d’un être cher quel qu’il soit, mais particulièrement celle d’un innocent petit être est une douleur difficilement surmontable. C’est ainsi que Les ailes d’Anges deuil périnatal à eu l’idée d’un lâché de ballon avec la mise en avant d’un événement facebook pour personnaliser un montage : un image d’un angelot tenant des ballons au nom des enfants disparus.

« A l’occasion de notre lâcher de ballons qui aura lieu le 10 Juin, les ailes d’Anges vous proposent ce montage personnalisé au(x) prénom(s) de votre ou vos anges(s). Pour participer, il vous suffit de nous laisser un commentaire. Les inscriptions seront closes mercredi 11/4 à midi. Les montages de nos familles adhérentes seront fait automatiquement. Énormes bisous volant à nos petits anges ».

Une belle pensée, mais vos Anges n’auraient pas voulu ça

Photos : USFWS Eastern Shore of VA ans Fisherman Island NWR

Après avoir laissé un commentaire pour attiré l’attention sur le désagrément, pour ne pas dire désastre de ce geste, l’ignorance à été le seul écho. Et pourtant, vous qui trouvez l’idée superbe avez vous pensé à ce que ce lâcher de ballon va être associé ? Les restes des ballons y compris ceux qui sont dits « biodégradables » tuent !
Voulez-vous vraiment associer votre enfant disparu à la mort de cette tortue tuée par son ballon ? Tortue qui l’aurait émerveillé en la regardant évoluer dans l’eau ou en la regardant venir pondre sur une plage

Car les lâchers de ballons polluent et TUENT

Les ballons disparus dans l’air ne se volatilisent pas. 70% montent en quelques heures à 8 km d’altitude et explosent. Les fragments retombent et se dispersent. Les autres se dégonflent progressivement et vont s’échouer à plusieurs kilomètres de leur point de départ.

Photo :C.Miller/P.Brown
(BeachCOMBERS)

Outre la pollution visuelle que ces déchets induisent, on les retrouvent alors dans les nids des oiseaux et les estomacs de nombres d’animaux.

« Les ballons et les fragments de ballons sont dans le top 10 des déchets récréatifs retrouvés dans les milieux naturels et en particulier sur le littoral en compagnies des sacs de plastique, des emballages alimentaires et des jouets », Jacky Bonnemains

Le 31 décembre 2017 sur 2 km de littoral français, l’association « Robin des bois » a ramassé 168 fragments de ballons de divers coloris.
Le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement à recensé entre 1989 et 2007 près de 897.000 fragments de ballons !

Implication juridique

Selon les articles L.541-46 et L.216-6 du Code de l’Environnement, l’abandon dans la nature de déchets en grande quantité est un défi puni de 2 ans d’emprisonnement et de 75.000€ d’amende. La même peinture est prévue si les milieux aquatiques sont atteints.

Et les ballons biodégradable alors !

L’argument choc des lâcheurs de ballons. De la poudre aux yeux comme d’habitude. Car biodégradable ne veux pas non plus dire que le ballon disparait sous vos yeux. Et l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise des Energies le clame haut et fort : L’appellation biodégradable, compostable ou plus généralement dégradante ne peut en aucun cas être prétexte à l’abandon du produit dans la nature ». À bon entendeur.
Le caractère biodégradable fait écologique, mais dans la réalité il est employé à tort et à travers et surtout à tort afin de justifier l’utilisation des produits dont il est le masque. Certains ballons biodégradables pourraient mettre jusqu’à 5 ans avant de se dégrader naturellement. Mais même un mois c’est déjà trop pourtant. Même une semaine est déjà trop. Car la tortue ou l’oiseau qui va l’ingérer, il ne tiendra pas une semaine avec le déchet de votre fête dans l’estomac.

Je vous invite à regarder un peu ce site et garder en tête que celui pour qui vous destinez ce ballon n’aurait pas aimé cela : Balloonsblow

Photo: Rod Penrose, Marine Environnemental Monitoring UK CSIP
Photo: Ian Hutton, Austria

Une belle pensée mais un mauvais geste

Donc oui, vous. Vous qui allez célébrer le plus beau jour de votre vie. Vous qui voulez offrir ce « cadeaux » à votre regretté enfant disparu. La pensée est belle, mais le geste non. Il y a d’autres façon de le faire.

Selon moi, la plus belle est de…

…planter un arbre !

© GEK Photographie

Vous le verrez grandir comme l’amour que vous lui portez !

Lire un grand auteur ça fait classe

Le petit coup de gueule du samedi à force de voir passer les conseils de lecture des uns et des autres et de retrouver les mêmes noms sur les couvertures des bouquins.

Lire un grand auteur ça fait classe

Je n’ai rien contre les Musso, Grangé, Chattam, King, Box, Connelly, Hawkins, Brown… bon, j’arrête là. Mais à un moment donné, vous ne trouvez pas restrictif de toujours tourner autour du même pot de crayon ?

Il y a plein de jeunes plumes qui valent le coup d’entrer un peu dans la lumière. Et la lumière c’est justement le lecteur qui la produit. Alors au lieu de faire comme tous le monde, pour ne pas paraître con si on n’a pas lu le dernier Vargas ou Coben, ce serait bien d’éclairer un peu à côté de gondoles.

Où braquer sa torche

Et bien je ne vais pas vous le dire c’est évident, sinon autant tenir la lampe et je ne vois plus l’interêt de ce billet.

Le mieux pour ça est de fréquenter les salons littéraires et de discuter avec les auteurs. Ne vous laissez pas mener par le tout sur écran qui ne vous affiche que ce que le net veut bien vous montrer. Le pay to win des jeux soi-disant gratuits trouve son écho avec le pay to see des moteurs de recherche.

Une autre piste est de suivre sur l’oiseau bleu une jeune plume et de remonter ses interactions. Vous trouverez ainsi, au fil des tweets, des femmes et des hommes dont le talent et leur mise en avant dépend de vous. Et cerise sur les miettes, vous aurez plus de relationnel avec eux qu’avec les grosses parts du gâteau.

Crédit photo: Creativeart/Freepik