La limite

La Limite

Il est des limites que la douleur franchit

Où ce n’est plus avoir mal le plus douloureux

Et l’envie d’en finir s’installe peu à peu

Quand cèdent les soutiens et que l’amour s’enfuit

C’est à ce moment là bien au delà des maux

Que tout seul face à cet implacable ennemi

On embrasse la mort alors sa seule amie

Ne laissant derrière soi que des pleurs sur des mots

Devant moi la plume tout contre l’encrier

La page aussi est là déjà bien entamée

Au travers ces lignes vous m’entendrez crier

Il y a des écrits qu’on ne finit jamais

« Au fil des maux » Jean-Christophe Mojard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *