30 mars 2018

C’est en ces heures tardives où le silence de la nuit vient couvrir mes épaules que je ressens plus que tout le besoin d’endosser mon habit d’écriture. Le canapé m’invite à me perdre en solitude, et en d’autres temps j’aurais succombé à sa tentation. Mais plus aujourd’hui.

Chaque mot ajoutés aux autres et un nouveau pas en terre d’écriture. Chaque nouveau pas est une ascension vers celui que je suis vraiment. Et je laisse derrière moi, dans les empreintes de mes chemins de boue, les morceaux de mon histoire.

GEK

Opération « Premières pages »

Déjà, de Delphine Grenier qui signe texte et illustration, est offert par le département des Hautes-Pyrénées pour tous les enfants nés ou adoptés en 2018 ! L’album est à récupérer entre autre dans les bibliothèques des Hautes-Pyrénées.

Opération « Premières Pages » (lien)

Pilotée par la médiathèque départementale et le service de Protection Maternelle et Infantile du Département (PMI), en partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales et la Mutualité Sociale Agricole, l’opération « Premières Pages » en Hautes-Pyrénées mobilise 80 points de retrait, professionnels de la lecture et de la petite enfance (bibliothèques, centres sociaux, relais assistantes maternelles, centres PMI, associations…).

C’est la nuit, il n’y a pas de bruit. Souris entreprend d’aller réveiller ses amis. Le chat, l’oiseau, la grenouille, la poule, et le lapin sont bientôt réunis pour admirer… le lever du soleil !

C’est un album randonnée d’une grande délicatesse, qui explore les mystères de la nuit et prépare au sommeil en chassant les angoisses nocturnes.

On y trouve à la fin des rabats pour souligner la surprise : l’enfant découvre l’arrivée du soleil, en même temps que ses amis de la nuit.

Des livres offerts et d’autres partagés

650 livres installés dans les bus et certains Abribus ce mercredi 21 mars 2018. Des livres à prendre, partager ou laisser dans le bus.

Prix: EUR 13,10

Salon du livre d’Ibos

Bonjour à toi, amis des mots.

Si tu as suivis mes pas ces derniers temps, tu sais donc que j’ai posé mes valises dans les Hautes-Pyrénées, à IBOS plus précisément. Et c’est au sein de ce charmant village que j’ai trouvé une nouvelle atmosphère propice à l’écriture. Une atmosphère salvatrice au sens propre comme au figuré.

C’est donc avec un immense plaisir que je vais réaliser mon premier acte de plume dans cette région lors du premier salon du livre qui se tiendra le 25 mars 2018 en salle Pierre Comet, 12 rue de la halle, 65420 IBOS, de 10 à 18h (horaires du public).

Ce salon, dont l’entrée est gratuite, sera l’occasion de rencontrer des autrices et auteurs, des illustratrices et illustrateurs, mais également des amoureuses et amoureux de livres puisqu’il s’agit également d’un vide-bibliothèque (échange et vente) avec des ateliers lecture, y compris pour enfants.

Le food-truck “Sam’donne faim” sera sur place pour assurer la restauration.

Pour ma part je serai donc présent avec mon recueil “Devant la glace” et représenterai par la même occasion ma maison d’éditions “Éditions LC.”. Je serai donc à votre disposition pour des conseils d’écriture ou pour vous aider à préparer vos tapuscrits pour soumission à un éditeur.

Poétiquement vôtre,

GEK

27 février 2018

Photo by Lauren Mancke on Unsplash

27 février 2018

Aujourd’hui était l’occasion d’une petite session d’écriture pour me reposer de mon périple en terre hostile. Un repos nécessaire en raison du trajet certes, mais pas que.

Le sud-est est devenu irrespirable au sens propre comme au sens figuré. Heureusement les quelques amis que j’ai pu rencontrer ont été les bulles d’oxygène qui m’ont permis de tenir ces quelques jours. Je n’ai pas eu l’occasion de savourer les plaisirs de moments avec chacun d’eux malgré qu’ils soient peu nombreux, mais ce sera pour une autre fois. Merci Séverine, Galia, Florian, Tahys. Merci indirectement aussi à Maëva dont les mots sont aussi des rayons de soleil.

Photo by Lauren Mancke on Unsplash
Photo by Lauren Mancke on Unsplash

Une petite session d’écriture donc, avec seulement 1873 mots au compteur. Je ne compte ou plutôt mon logiciel ne compte que ceux qui alimentent mes différents recueils en cours bien entendu. Moins de 2000 mots, mais comme j’ai eu l’occasion de le dire à une amie retrouvée récemment (Céline merci à toi), quelques mots par jours suffisent pour amener écrivain et  lecteur dans de lointaines contrées et parfois dans des galaxies lointaines, très lointaines.

La nouvelle qui a le plus profité des mes nombreux matraquages sur le clavier a été « Le gilet bleu » avec 3956 caractères pour être précis. Une nouvelle directement inspirée de mon passage dans le monde du travail intérimaire de l’esclavagisme moderne.

« Le gilet bleu c’est l’intérimaire, le flexible, le fusible, le sous-cdd-iste qui sait pertinemment qu’il est ultra consommable, corvéable à merci et surtout jetable avec une facilité déconcertante. »

« La dernière bougie » a aussi bénéficié de quelques mots supplémentaires tout comme « Pirates » qui tend à devenir plus qu’une nouvelle et c’est aussi ça la magie de l’écriture.

Tome 2

Une page se tourne avec la fermeture de GEK Photographie. Une sacrée page qui correspond du coup à la fermeture du premier volume de ma vie tant les bouleversements sont importants.

Personnellement et professionnellement tout à changer, et tout continu de changer d’ailleurs. C’est pourquoi mon histoire implique non pas un nouveau chapitre, ni même une nouvelle partie, mais bel et bien un nouveau volume du reste de ma vie.

A bientôt au sein de ces lignes donc, pour le Tome 2 de mon existence avec un nouveau site refais à neuf. Une remise à zéro pour un nouveau départ. Une existence avec vous bien entendu puisqu’on ne vit que dans le regard des autres n’est-ce pas ?